Dans les études de signalisation, il est fréquent d’être confronté à des problèmes d’adresses. En effet, un défaut dans la qualité de l’adressage peut être préjudiciable au projet de signalisation.

Pour une signalisation performante, la qualité d’adressage d’un territoire se doit d’être optimale.

En effet comment signaler quand les adresses ne sont pas complètes, inexistantes ou ambigües ?

En quoi consiste l’adressage d’un territoire :

Une adresse repose sur 3 piliers :

  • Elle doit être unique, non ambigüe et géolocalisable.

Aujourd’hui 2 millions d’habitations ne disposent pas d’une adresse précise.

Les conséquences sont nombreuses : retard dans l’arrivée des services d’urgence, inaccessibilité au haut débit, erreur et retard dans la livraison des courriers et des colis, provoquant un impact environnemental négatif et le mécontentement des usagers.

Mauvais adressage : les retards de livraison des colis et courriers.

Sous la responsabilité du Maire , l’adressage est un élément clé et structurant pour une commune.

Un mauvais adressage remet en cause l’attractivité et l’accessibilité du territoire.

La création d’une voie, sa modification ou sa suppression entraînent des changements d’adressage. Il en va de même pour les changements de numérotation.

La mairie doit régulièrement assurer un travail de suivi et de mise à jour.

La fiabilisation des adresses avec la Poste :

La poste se propose d’accompagner les collectivités dans la résolution de leur problème d’adressage. Il s’agit du service ADN, un service destiné à fiabiliser l’adressage d’un territoire en se reposant sur l’expertise des postiers.

A partir d’un diagnostic complet sur toutes les voies de la commune et après validation du conseil municipal, les adresses peuvent être mises à jour dans le Guichet Adresse (cartographie développée avec l’IGN).

La poste accompagne également les collectivités dans la communication auprès des citoyens, puis jusqu’à la mise en place de la nouvelle signalétique.

Pour plus de renseignements : video explicative du service ADN